Un monde fantastique où des clans d'animaux s'affrontent.Incarnez un de ces animaux de ce monde merveilleux.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 élégie (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexiel_Noah
L'artiste
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 209
Age : 22
2ème Clan (si 2ème perso) : Aucun
Votre vrai pseudo (PUF) : Alexiel (parfois Alexiel Noah)
Date d'inscription : 04/01/2012

Feuille de personnage
Caractèristique: La force des autres est aussi la mienne
Points de vie:
200/200  (200/200)
Point de force ou Magie:
10/1000  (10/1000)

MessageSujet: élégie (libre)   Lun 20 Fév - 2:00

(je teste un nouveau style d'écriture avec ce rp, soyez clément!! Je sais qu'il est pas très passionnant)

L'endroit était sombre, ce qui rendait le contour de chaque élément trop flou que pour être parfaitement compris. Même les arbres, fins et immenses, paraissaient monstrueux dans l'obscure brouillard qui se levait. La nuit était bientôt tombée mais l'on n'apercevait pas le ciel et encore moins les rayons du crépuscule.
-Voilà bien longtemps que je ne t'avais pas vue, Binah.
C'était en un lieux reculé, là où personne ne parviendrait à les trouver, même si ils étaient cherchés.
La louve se retourna, saisie de me voir. Elle et moi connaissons depuis quelques années et je me suis arrangé à faire en sorte qu'elle soit haut placée parmi la civilisation qui s'était faite sur se continent du nord. Je parle de civilisation car nous ne pouvons plus parlé de "meute", c'était bien au de là de ça. La voilà femme du loup dirigeant tout ce beau monde!
Je l'aimais énormément et la jeté dans les bras d'un autre fut chose bien difficile pour moi. Elle était belle dans son pelage noir et ses yeux...Oh mais quels yeux!
-Alex! Je ne t'avais pas entendue arriver...

Le monde devint de plus en plus flou, comme si le brouillard s'intensifiait. Je voyais que Binah parlait mais ne l'entendais pas. Je n'entendais plus rien et ne sentais plus rien, ni le froid, le vent ou une petite odeur. Mon esprit cherche-t-il à éloigner un souvenir douloureux? Quelle idiotie! Je sais ce qu'est devenue Binah après cette conversation

Petit à petit, j'ouvris les yeux, encore fatigué. J'étais totalement déshydraté. Derrière moi, le désert de Solaris. J'ai réussi, enfin, après une semaine de traversée interminable! La nuit uniquement, je n'aurais pas pu voyager de jour et il a fallu que je m'habitue à inversé mon cycle Jour/nuit pour pouvoir dormir à l'ombre du soleil et marché dans le noir au claire de lune. Le sable était terriblement chaud en journée et me brulait à chaque pas.J'aurais du attendre la saison suivante.

J'y suis néanmoins arrivé, avec mon sac à dos en bandoulière et mon foulard vert. Évidemment, la première chose qui me vint à l'esprit: "vite, de l'eau!"
Les quelques Oasis ridiculement petites m'avaient tout juste maintenu, j'avais soif. Et mon vœu fut exaucé, Dieux merci, par une rivière large et pas trop profonde. Après avoir déposé mes quelques affaires, je m'y jeta et bu autant que je le pouvais sans exagérer et en profita pour me nettoyer du sable avant de me laisser sécher au vent.
Haaa, le vent. Lui et moi, c'est une grande histoire d'amour!
-Qu'est-ce que je donnerais pour pouvoir volé librement dans ce ciel bleu
Bleu, comme les yeux de Binah. Je me souviens maintenant, je l'ai tué ce jour là.

Vous ne pouvez pas me comprendre, vous ne savez pas pourquoi, vous n'étiez pas là. Jalousie et crime passionnel?! Pfff, vous manquez d'imagination. Je l'aimais et je ne suis pas fou. Non, c'était nécessaire. Si je parviens à mon but, alors tout mes crimes, même celui-ci, n'auront aucune importance. Si j'échoue...mais je n'en suis pas encore là. C'est une belle journée, ne la gâchons pas.

Je réussis à attrapé l'un des poissons qui remontait le cour de la rivière avec difficulté. Il me remplit assez bien la panse alors je me remit en route en suivant la rivière.

Un vrombissement lointain, dans la même direction que celle de la rivière. Une chute d'eau? Je pressa le pas et je finis pas tombé sur un spectacle magnifique: Une vallée escarpée où tombait d'une centaine de mètres des cascades par dizaines. La vallée s'ouvrait sur une jungle parfaitement verte et le tout était surplombé d'un ciel magnifique. La vue était impressionnante. Puis, le vent qui tantôt me soufflait au visage, tourna et m'apporta de nouvelle odeurs. Il y en eu une qui m’intrigua, une odeur autre que celle des lieux, des plantes et des proies. Quelqu'un me suivait ou était-ce un coïncidence? Ca n'a pas d'importance. Maintenant, il faut que je trouve le moyen de descendre sans m'écraser au sol...Mon royaume pour une paire d'ailes!!

Après quelques heures de recherche, je finis par trouver un endroit où la pente était moins abrupte. Je me dirigea de ce côté, espérant pouvoir bientôt atteindre Tanyou.

Arrivé au pied des cascades, je commença à m'ennuyer malgré tout ce paysage magnifique. Franchement, les félins n'ont pas à se plaindre!
Voilà qu'une autre journée s'achève. Je trouva un coin que j'espérais tranquille pour me reposer et je réussi -je ne sais pas comment!- à allumer un feu de bois. Une idée me traversa l'esprit: je suis en terres ennemies et je ne me suis pas entrainer depuis mon dernier voyage au nord avec Zék.

Face à moi, il y avait un arbre d'assez grande taille. Je me sentais mal à l'aise avec cette idée d'entrainement, ca fait déjà plusieurs semaines que je ne fait que voyager et cet arbre pourrait me servir. Je suis capable d'utiliser de grandes quantités d'énergie mais je n'ai jamais réussi à la ressentir. J’utilisai mon pouvoir et me concentra pour que la pupille mon oeil rouge se dilate au maximum, je le sens puisque la lumière du feu me faisait alors un peu mal. Je ne voyais rien de plus. Peut-être qu'en utilisant plus de pouvoir...
Je me concentra de toute mes forces et c'était pire: c'est comme si un écran brouillait ma vue. Sans m'en rendre compte, le feu s'éteignit et les braises devinrent froides en quelques secondes. Je l'avais totalement absorbé avec l'énergie que je venais de dépenser. Ca doit expliquer ma soudaine "grande forme".
Plus d'énergie et je ne vois pas mieux, au contraire! Pourquoi? Est-ce que mon propre pouvoir fait brouillard? Essayons. Sans feu, je suis dans le noir complet de cette nuit sans lune, sous les arbres.
A nouveau je me concentra, sans dépenser la moindre énergie, seulement mon esprit. Je vit une faible lumière mais elle émanait de partout! Je ne voyait rien. Toujours trop?!
Encore plus loin, cette fois-ci j'inhibe totalement mes pouvoirs! Je me sentais un peu affaibli physiquement mais aussi étrangement plus léger, plus souple. Je n'avais jamais fait ça avant, c'était une sensation fantastique! Je me leva et me rendit compte en marchant que j'allais plus vite. Je me sentais de plus en plus gonflé et plus fort à chaque seconde. Ca n'allait pas, je ne voyait toujours rien, toujours cet écran blanc voilant ma vue. Intéressant: En bloquant mes pouvoirs, mon corps absorbe de manière naturelle...

Je ralluma un feu pour en faire un indicateur avec l'un des cristaux dans ma sacoche. Si le feu diminue, alors c'est que j'absorbe. Restreint ton énergie au max... Le feu se mit à diminuer Retient-toi!!! puis se stabilisa et reprit un peu.
Des centaines de point lumineux blancs-bleus flottaient dans l'air et autant de fils de même couleur traversaient la terre. J'y suis arrivé! Le feu avait une allure bizarre et lorsque je vit mes pattes, je fut un peu troublé: là où se trouvent mes os, je voyait les mêmes "fils" colorés, parfois plus épais à certains endroits mais ça c'était la partie la plus normale: une "ombre" de moi-même se déplacait non pas en même temps que moi mais avec une seconde d'avance -environ, hein!-, ce qui n'était pas le cas pour le feu ou les branches des arbres au vent. Je vois les mouvement à l'avance? Intéressant!!

Bref, je fit encore une dizaine d'expériences puis je me suis endormi de fatigue au milieu de la onzième. A mon réveil, je rassembla mes deux-trois affaires et me remis en route, très fier voir un peu trop. Je chassa un simple lapin et fit un petit repas avant de reprendre ma route.

-Combien de temps ce voyage interminable allait durer avant que je ne -e trouve?!

_________________
Bonjour! je suis actuellement décédé, mais n'hésitez pas à me laisser un message, je tenterai de vous répondre dans les plus bref délais
C'est à partir du moment où l'on essaye de se définir soi-même que l'on s'impose des limites. L'homme libre ne sait pas qui il est, parce qu'il peut être qui il souhaite.
Spoiler:
 

Ma collection: Z./H.


Dernière édition par Alexiel_Noah le Mar 21 Fév - 19:09, édité 1 fois (Raison : nouveau style)
Revenir en haut Aller en bas
Nash
Mange les petits nouveaux
avatar

Féminin Nombre de messages : 281
Age : 25
2ème Clan (si 2ème perso) : Hikage
Votre vrai pseudo (PUF) : Mitsuba (Yonaka Hane)
Date d'inscription : 06/05/2011

Feuille de personnage
Caractèristique: Harmony lit dans les esprits / Filya parle à tous les animaux par la pensées / Insensible à l’élécricité
Points de vie:
200/200  (200/200)
Point de force ou Magie:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: élégie (libre)   Lun 5 Mar - 23:22

(Me voilou, me voilà^^ Avec mon espèce de chose associale^^' Comme dit lors de nos MP, je ne voulais pas te répondres 3 lignes non plus, alors j'ai attendu l'inspiration^^)

Une plage magnifique s'étendait à perte de vue sur le bord de l'océan. L'eau qui s'échouait sur cette plage était salée, malgré cela elle était clair, et très fraîche. Dans cette eau qui se brisait sur la plage, un loup y marchait. Un loup gris, avec pas moins de 6 paires d'ailes. Il aurait pu voler, mais qu'elle intérêt de se rendre dans un endroit alors qu'on ne sait pas encore où on veut aller. Ce loup s'ennuyait, et pour passer le temps, il avait décider de marcher, au gré de ses envies, sans aucuns but précis. Il marchait donc, ses pattes laissant des empruntes dans le sable, qu'une vague venait bien vite effacer. Il déprimait, encore et toujours, même dans un si beau paysage, personne ne saurait qu'il était passé par là, ces traces se faisaient effacer presque immédiatement après avoir été faite. Il continua néanmoins d'avancer, sans jamais s'arrêter. Après des heures de marches sur cette plage interminable, il sentit sa faim le tirailler. Son regard se tourna vers l'eau, il y voyait des poissons. Il n'avait jamais pêcher de sa vie, enfin selon ses souvenirs qui ne remontaient pas très loin, mais bon, il fallait bien manger, et c'est la seule nourriture qu'il considéra comme disponible sur cette plage. Il n'avait certes aucune envie de manger des crabes. Ses mâchoires auraient sans problèmes craquer leurs carapaces, mais il n'avait jamais aimé les fruit de mer, d'aussi loin qu'il se souvienne, c'est à dire, pas très loin en fait.

En effet le jeune loup n'avait aucun souvenir de son enfance, de sa famille, ou de la mort éventuelle de sa famille. Il s'était simplement éveillé un matin, ne se souvenant ni d'ou il venait, ni de sa famille, et encore moins sa date de naissance. La seule chose dont il se souvenait était son prénom. A dire vrai, il n'était pas bien difficile de ne pas l'oublier, Vell. Simple, court, et sans histoire, à l'image de son porteur. Vell s'approcha donc de l'eau, et s'avança à regret jusqu'aux épaules dans l'océan. Il n'aimait pas l'idée de se trouver trempée, et surtout, ses ailes se faisaient mouillées par les vagues qui s'entrechoquaient, tels deux loup lors d'un combat féroce. Si ses ailes venaient à trop se mouillée, en cas de danger, il ne pourrait fuir par la voie des airs, et cela l'embêtait profondément. Finalement résigner, il regarda dans l'eau, s'il voyait quelque chose bouger, lui même s'étant immobilisé. Après une longue attente, un mouvement se fit apercevoir, et aussitôt, le loup plongea la tête dans l'eau, crocs en avant. Il en ressortit rapidement, tenant un poisson raisonnablement copieux dans sa gueule. Bien vite, il se hâta de retourner sur la place, par des bonds exécutés dans l'eau, dans l'unique but de le faire avancer plus vite. Une fois sur la place, il se trouva un rocher, d'où il balaya le sable avec sa queue, puis y déposa le poisson. Ensuite il se coucha et commença à en arracher quelques morceaux qu'il mangea immédiatement. Son repas fut très vite terminé, mais la faim le tiraillait encore. L'expérience pratiquée plus tôt avait été, certes, fructueuse question proie, mais pour ce qui était de la presque noyade, tout autant, alors il chercha une autre solution à son problème...

Cherchant cette solution, il observa le ciel. Quelques oiseaux y accomplissaient de belle figures, ou alors ils planaient longuement au dessus de l'océan pour ensuite d'un seul coup, replier leurs ailes et plonger en piquer droit vers celui-ci, et en ressortir avec un poisson soit dans le bec, soit dans les serres. Vell réfléchit un instant, puis finit par se dire, que si des idiots d'oiseaux pouvaient le faire, il devrait pouvoir aussi. Alors il s'envola, gracieusement dans le ciel, et imita les oiseaux, tournant dans le ciel, au dessus de l'océan. Le soleil tapait fort, mais juste avant qu'il ne se résigne à abandonner, il vit une ombres bouger dans l'eau, ni trop petite pour le rassasier, ni trop grosses pour qu'il ne puisse l'emporter. Pile la bonne taille. Alors il plongea, refusant de remettre sa tête sous l'eau, il utilisa ses griffes, qui heureusement, étaient très longues, bien souvent, il les trouvaient trop longues, mais pour une fois, elles allaient lui servirent. Le poisson n'eut rien le temps de comprendre, que déjà il se retrouvait embrocher sur les griffes du loup qui vola vers le rocher qu'il avait quitté plus tôt. Il s'y posa, et continua son repas, comme s'il ne s'était jamais arrêter. Une fois ce poisson là terminé, il était repus, et se remit donc en marche.

Sa marche fut encore plus longue qu'avant son repas, mais il admirait le paysage qu'il trouva magnifique, toujours plus. Il s'était remis à marcher dans l'eau, juste assez pour avoir le bouts de chacune de ses pattes dedans, mais pas assez pour le ralentir. Juste assez pour que l'eau continue d'effacer ces empruntes au fur et à mesure qu'il avançait, car finalement, aussi lâche qu'il l'était, cela ne le dérangeait pas le moins du monde qu'on ne puisse pas le suivre. Il avançait donc, toujours droit devant lui, n'ayant plus besoin de s'arrêter. Sa marche était lente, mais parfaitement régulière, et donc il aurait pu marcher ainsi des jours en se fatiguant très peu. Mais la nuit commençait à tombé, elle tombait très bien, vu que Vell commençait à, enfin, voir la fin de cette interminable plage. Sa fin se constituait de tas de pierres, et d'immense rochers, dans lesquels il trouverait certainement un trou assez grand pour l’accueillir durant la nuit, l'abritant des intempéries. Toujours avec son pas très lent, il arriva au bout de cette plage qui avait été finalement plus longue que ce qu'il pensait, et il se mit donc à la dure tâche d'escalader les roches. Cette tâche l'épuisa assurément bien plus que sa marche continuelle qui avait durée toute la journée. Totalement épuisé, et prêt à abandonner, il trouva finalement une cavité dans la roche. Il se cala au plus profond de celle-ci, tournant le dos au paysage, et donc aux éventuelles intempéries. La nuit était déjà tombée depuis fort longtemps, et sa fatigue l'aida à s'endormir à peine fut-il allongé sur le sol dur.

Il ne se réveilla que très tard dans la journée du lendemain. Le soleil était déjà bien haut dans le ciel. Il s'étira avec les yeux encore fermer, et finit par les ouvrir. Ce qu'il vit à travers ceux-ci le stupéfia. Un paysage magnifiquement composé de mille et une cascades qui faisaient pour certaines des centaines de mètres de hauteur. Il entreprit donc de descendre de sa montagne de pierre, et trouvant le paysage si beau, il ne voulut pas perdre un temps inutile à descendre à pattes, il décida donc de s'envoler. Il attiré juste au bas de sa montagne, et se remit en marches. Il s'approcha d'une cascade et regarda l'eau qui en tombait, restant dans une espèce de cuve, créant par la même occasion une sorte de petit lac. Il donna un petit coup de langue dans l'eau si pure et transparente qu'elle ne pouvait être que douce, mais mieux valait prévenir que guérir. C'est au moment où l'eau passa dans sa gorges, le rafraîchissant avec un bonheur inouï, qu'il se rendit compte à quel point il avait soif. Il but donc, avidement. Une fois sa soif étanchée, il se remit en marche, s'arrêtant parfois pour sentir le parfum d'une fleur qu'il trouvait particulièrement belle. Ou parfois, simplement pour s'émerveiller devant les couleurs d'un papillon buvait le nectar des fleurs. Finalement, il avançait, regardant partout, sauf devant lui, ou il fallait bien avouer, qu'il aurait du. Un loup arrivait, pas qu'il ait l'air menaçant, mais Vell se trouvant être un lâche finit, aurait préféré éviter cette rencontre. Au dernier moment, il vit les mouvements du loup du coin de l'oeil et eut juste le temps de faire un brusque écart sur le coté pour éviter de lui rentrer dedans. Il partit ensuite se cacher derrière un arbre, en espérant que l'autre loup ne l'avait pas vu.

(Voilà, j'espère que ça t'a plus, et que c'était à la hauteur de ton texte^^ Je ne te l'ai peut-être pas dit, mais il m'est arriver un temps de faire des RP's très long, un peu moins que celui-ci, mais lorsqu'on te réponds tout juste le nombres de lignes obligatoires, sur certains forums, 5 ou 6, y a de quoi faire enrager et dégoûter, surtout lorsque ça devient systématique... Voilà pourquoi je refusais de te répondre un petit texte tout pourris^^)

_________________
—"La vie est trop courte
pour rester coincé à cause
d'une étiquette qu'on pourrait
nous coller."

Like a Star @ heaven Un RP ? >OPEN<Like a Star @ heaven

Like a Star @ heavenLike a Star @ heavenLike a Star @ heaven

Like a Star @ heaven Couleurs de Nash: #363636 and LightSteelBlue :star


Like a Star @ heavenLike a Star @ heavenLike a Star @ heaven



Dernière édition par Harmony le Dim 11 Mar - 18:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alexiel_Noah
L'artiste
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 209
Age : 22
2ème Clan (si 2ème perso) : Aucun
Votre vrai pseudo (PUF) : Alexiel (parfois Alexiel Noah)
Date d'inscription : 04/01/2012

Feuille de personnage
Caractèristique: La force des autres est aussi la mienne
Points de vie:
200/200  (200/200)
Point de force ou Magie:
10/1000  (10/1000)

MessageSujet: Re: élégie (libre)   Mar 6 Mar - 0:49

(je suis à cour total d'idée ^^" Je vais avoir du mal à répondre correctement, je devrais peut-être attendre la nuit prochaine X) En tout cas, ton texte est vraiment bien!)
La forêt aussi s'éveillait en même temps que moi: les arbres murmuraient avec le vent et les oiseaux chantaient à tue-tête un air qu'ils étaient les seuls capable de comprendre. La rosée matinale perlait sur les plantes et l'aube donnait un aspect féérique au ciel
-Mince...j'ai encore paumé cet boite et son échantillon...Tant pis, j'en trouverai un autre.
Je ne sais plus à quoi je pensais exactement, la boite était déjà dans mon sac! En tout cas je me souviens très clairement de ça: je me suis pris un loup de pleine face, un sacré choc! Avant que je ne puisse faire quoi que ce soit, il avait déjà disparu derrière un arbre.
Il cache sa présence? Je ne l'ai pas senti venir mais en même temps, je ne faisait pas vraiment attention. Sur le coup, j'ai bien cru avoir à faire à un ennemi. C'est fou ce que je peux être stupide parfois

Tout en faisant semblant de croire que je ne l'avais pas vu -et en profitant pour vraiment chercher cette foutue boite!- j'applique mes dernières leçons et réduit mon énergie au maximum. Une énorme vague lumineuse s'échappait de cette personne cachée...Pas de doute: c'est bien Un loup, et avec un pouvoir très instable mais qui semble aussi très refoulé. La boite, elle, elle était belle et bien dans le sac... Crétin que je suis!...
Avec un pouvoir pareil, mieux valait essayer de discuter. Aussi-non, dans son état actuel, il ne pourrait de toute manière pas perdre un combat à moins que la chance ne soit vraiment pas d'accord.
-Tu n'es pas obligé de te cacher, je ne mange pas mes frères! Calme-toi surtout, j'ai l'impression que tu es une vrai batterie!
Je m'assis en observant, attendant une réponse, un signe, mais rien. Je m'avança, sur mes gardes, et découvrit un loup gris...que je soupçonnais d'être du côté Hikaris

_________________
Bonjour! je suis actuellement décédé, mais n'hésitez pas à me laisser un message, je tenterai de vous répondre dans les plus bref délais
C'est à partir du moment où l'on essaye de se définir soi-même que l'on s'impose des limites. L'homme libre ne sait pas qui il est, parce qu'il peut être qui il souhaite.
Spoiler:
 

Ma collection: Z./H.


Dernière édition par Alexiel_Noah le Jeu 15 Mar - 19:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nash
Mange les petits nouveaux
avatar

Féminin Nombre de messages : 281
Age : 25
2ème Clan (si 2ème perso) : Hikage
Votre vrai pseudo (PUF) : Mitsuba (Yonaka Hane)
Date d'inscription : 06/05/2011

Feuille de personnage
Caractèristique: Harmony lit dans les esprits / Filya parle à tous les animaux par la pensées / Insensible à l’élécricité
Points de vie:
200/200  (200/200)
Point de force ou Magie:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: élégie (libre)   Dim 11 Mar - 18:18

Vell était donc caché derrière son arbre, mais il se rendit compte trop tard qu'il n'avait pas réussi à éviter le loup, et qu'il l'avait donc touché... Donc pour ce qui était de ne pas remarquer sa présence, cela semblait foutu. Il finit par sortir la tête de son son arbre pour observer le loup. Celui-ci faisait apparemment semblant de ne pas l'avoir remarquer. Mais surtout, il semblait chercher quelque chose. Vell se demanda un instant ce que le loup pouvait chercher, mais bien vite, il y renonça et tenta de s'échapper incognito de cette situation qui ne l'emballait pas du tout. Il était donc en train de reculer très doucement pour partir, lorsque la voix de l'autre loup retenti, et glaça le sang de Vell.

  • " Tu n'es pas obligé de te cacher, je ne mange pas mes frères! Calme-toi surtout, j'ai l'impression que tu es une vrai batterie! "


Vell stoppa net tout mouvement, et pu voir le loup s'assoir et attendre sa réponse qui naturellement, ne vint pas. Vell était terrifié, mais de plus, il n'avait jamais été bavard. Il n'avait toujours pas bougé, ni répondu au loup lorsque celui-ci se mit en tête de s'approcher de lui. * Roh, pourquoi faut-il toujours que tout le monde s'approche de moi en me voyant, c'est pas juste! *

Je me mis à réfléchir intensément pour trouver un moyen de me sortir de là rapidement, très rapidement. Finalement, je me laissai lourdement tombé sur mon derrière, comprenant que je n'échapperai pas si facilement à ce loup. J'étais assis n'importe comment, et j'avais la tête pendante, et pour courronné le tout, un gros air boudeur sur la face. Bref, tout était fait pour montré mon mécontentement d'avoir été découvert et surtout qu'il ne veuille pas me lacher. Comprenant encore une fois qu'il ne me laisserai pas en paix avant d'avoir eu un semblant de réponse, je finis par déclarer tout doucement et de manière peu compréhensible :

  • " B'jour, j'suis très calme. "


Vell étant borné et tétu, il décida que c'est tout ce qui sortirai de sa gueule... du moins pour l'instant.

_________________
—"La vie est trop courte
pour rester coincé à cause
d'une étiquette qu'on pourrait
nous coller."

Like a Star @ heaven Un RP ? >OPEN<Like a Star @ heaven

Like a Star @ heavenLike a Star @ heavenLike a Star @ heaven

Like a Star @ heaven Couleurs de Nash: #363636 and LightSteelBlue :star


Like a Star @ heavenLike a Star @ heavenLike a Star @ heaven

Revenir en haut Aller en bas
Alexiel_Noah
L'artiste
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 209
Age : 22
2ème Clan (si 2ème perso) : Aucun
Votre vrai pseudo (PUF) : Alexiel (parfois Alexiel Noah)
Date d'inscription : 04/01/2012

Feuille de personnage
Caractèristique: La force des autres est aussi la mienne
Points de vie:
200/200  (200/200)
Point de force ou Magie:
10/1000  (10/1000)

MessageSujet: Re: élégie (libre)   Mar 3 Avr - 11:32

(Désolé d'avoir mis autant de temps, je suis irrécupérable!)


-B'jour, j'suis très calme.
L'air maladif et fébrile de ce loup était plus qu'effrayant, à moins que je ne me faisait des idées? Premier choc: il a des ailes!! Je dois attirer ce genre de loup...A moins qu'ils n'aient tous décider de me rendre fou en venant me narguer en les agitant sous mon nez. Ca ne m'étonnerait pas, j'ai déjà rencontré aussi sournois et manipulateur que moi sur cette ile alors je dois faire attention et pour plusieurs raisons. La plus frappante est son comportement suspect, je garde le reste pour moi.
Ennemi ou ami, quel importance? Amusons-nous un peu...

-Très calme oui, c'est évident...Il y a aussi toute cette joie contenue, tu débordes d'énergie positive!
Positive je ne sais pas, mais il déborde d'énergie ça c'est certain, mon oeil ne me mentirait pas. Gris, six paires d'ailes -à quoi servent celles qui sont sur ses pattes?- une posture légèrement inclinée - c'est plus un dominé que dominant- et des yeux méfiants mais pas mauvais. C'est étrange, en fait son regard parait comme "vide". "Le loup ailé au regard volé", ca va m'inspirer cette histoire je le sens!
Qui dit air méfiant dit passé peu glorieux, un passé qui peu donc potentiellement intéressé... j'aimerais bien en savoir plus.
Commençons par quelque chose de simple.
-Excuse-moi, je suis sur les nerfs depuis hier, je me suis perdu. Tu vis ici?


_________________
Bonjour! je suis actuellement décédé, mais n'hésitez pas à me laisser un message, je tenterai de vous répondre dans les plus bref délais
C'est à partir du moment où l'on essaye de se définir soi-même que l'on s'impose des limites. L'homme libre ne sait pas qui il est, parce qu'il peut être qui il souhaite.
Spoiler:
 

Ma collection: Z./H.
Revenir en haut Aller en bas
Nash
Mange les petits nouveaux
avatar

Féminin Nombre de messages : 281
Age : 25
2ème Clan (si 2ème perso) : Hikage
Votre vrai pseudo (PUF) : Mitsuba (Yonaka Hane)
Date d'inscription : 06/05/2011

Feuille de personnage
Caractèristique: Harmony lit dans les esprits / Filya parle à tous les animaux par la pensées / Insensible à l’élécricité
Points de vie:
200/200  (200/200)
Point de force ou Magie:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: élégie (libre)   Lun 21 Mai - 23:42

Et voilà, désolée pour le temps d'attente, mais en plus de mes problémes, j'avais un manque d'inpsi pour ce RP en particulier, mais ce soir, j'étais motivée^^ J'espère que ça va te plaire, bizz à toi

Le loup gris associal n'avait toujours pas bougé de la place d'où il se trouvait, et sa moue boudeuse et enfantine n'avait toujours pas disparu de son visage pourtant si beau.

* Mais pourquoi faut-il toujours que je tombe sur ceux qui ont envie de vous faire la conversation. Remarque, vaut mieux ça que ceux qui se jette sur tout ce qui bouge pour les réduire en charpie. *


L'autre loup semblait s'interroger grandement et longuement sur la nature de notre associal préféré. Peu de loups avaient jusqu'alors réussi à le supporter assez longtemps pour percer le mystère de ce loup si étrange et si bizarre. Pourquoi ne voulait-il jamais parler avec personne? L'inconnu tenta un brin d'humour noir et amer :

  • " Très calme oui, c'est évident...Il y a aussi toute cette joie contenue, tu débordes d'énergie positive! "


L'associal de service bouillonait ; non seulement cet espèce d'energumène se permettait de l'empêcher de bouger par sa seule présence et le forçait à lui parler, mais en plus il se permettait de se foutre de lui?! Non mais pour qui se prenait-il celui-là? * Encore un qui se croit tout permis, non mais je vous jure!! * Mais toujours maître de lui, Vell ne laissa rien paraître de sa fureur. De plus, il savait qu'il n'aurait aucune chance, et il n'avait une fois de plus, aucune envie de se battre. Il aurait largement préféré fuir, vous l'aurez je pense largement compris depuis le temps. Alors que notre trouillard était un peu perdu dans ses pensées sombre et colèriques, l'autre loup déclara :

  • " Excuse-moi, je suis sur les nerfs depuis hier, je me suis perdu. Tu vis ici? "


La moue boudeuse du loup beaucoup trop ailé changea un tout petit peu, pour devenir encore plus boudeuse, si cela était bien sûr possible. * Et voilà qu'il s'excuse maintenant, non mais je vous jure! * Sachant qu'il n'échapperait définitivement pas à une conversation, il opta pour une conversation plus... civilisée.

  • " Moi, vivre ici? Mais t'es pas un peu fou toi, faudrait être fou, idiot, suicidaire et courageux pour vivre ici!! Et pour ce qui est de ton problème de perdition, je ne peux nullement te venir en aide, cher étranger. "


Le langage de la première partie de ses dires ne coïncidait en rien avec la deuxième partie, et n'avait aucune logique l'une envers l'autre. Mais bon Vell tout entier était un mystère, alors un peu plus ou un peu moins... Ce loup n'avait pas l'air de lui vouloir du mal, et soudain une envie de conversation se fit sentir au plus profond du loup marginal, et il se laissa aller un peu :

  • " Et vous, sombre étranger, d'où venez-vous donc? Je n'ai encore jamais eu l'honneur, ou le déshonneur, cela dépendra de votre psychologie, de vous rencontrer parmi ces terres. Remarquez, je n'aime pas vraiment rencontrer du monde, alors j'évite le plus possible... Ils sont tellement dégoutants parfois, et répulsifs par leur attitude autant que par leur caractère. Enfin, mon pauvre Vell, que peux-tu y faire, rien bien sûr, et malheureusement, c'est toujours ma route qu'ils croisent! "


Vous l'aurez certainement compris, Vell était une fois de plus reparti dans un de ses petits délire et avait finit par se parler à lui même, oubliant carrément l'autre loup. Il se marmona encore quelques phrases et finalement releva un peu la tête et sembla se rappeler de la présence du loup en le voyant :

  • " Alors? "

_________________
—"La vie est trop courte
pour rester coincé à cause
d'une étiquette qu'on pourrait
nous coller."

Like a Star @ heaven Un RP ? >OPEN<Like a Star @ heaven

Like a Star @ heavenLike a Star @ heavenLike a Star @ heaven

Like a Star @ heaven Couleurs de Nash: #363636 and LightSteelBlue :star


Like a Star @ heavenLike a Star @ heavenLike a Star @ heaven

Revenir en haut Aller en bas
Alexiel_Noah
L'artiste
Modérateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 209
Age : 22
2ème Clan (si 2ème perso) : Aucun
Votre vrai pseudo (PUF) : Alexiel (parfois Alexiel Noah)
Date d'inscription : 04/01/2012

Feuille de personnage
Caractèristique: La force des autres est aussi la mienne
Points de vie:
200/200  (200/200)
Point de force ou Magie:
10/1000  (10/1000)

MessageSujet: Re: élégie (libre)   Sam 26 Mai - 0:55

(pas grave, je crois qu'on manque tous un peu d'inspi ses temps-ci ^^)
Ais-je été trop poli ou est-ce que ma blague lui est restée en travers de la gorge?!
-Moi, vivre ici? Mais t'es pas un peu fou toi, faudrait être fou, idiot, suicidaire et courageux pour vivre ici!! Et pour ce qui est de ton problème de perdition, je ne peux nullement te venir en aide, cher étranger.

Mais ça parle!! Seigneur, retenez-moi, je vais le tuer!!

Je me suis, sincèrement, très peu souvent senti aussi humilié, comme s'il venait de me cracher littéralement au visage toute sa phrase. Mais c'est une bonne chose que de savoir ne pas être précédé d'une mauvaise réputation, les habitants d'Island ne le connaissaient pas encore et il le valait mieux. Si ce loup ne m'intéressait pas autant, je me serais jeté dessus pour le réduire en lambeaux!
Mais quel antisocial, et ce manque de manière...
Je sais maintenant au moins qu'il ne connait rien de l'endroit et est incapable de m'orienter puisqu'il ne vit pas ici. Un bohème, un voyageur ou encore un aventurier? A moins qu'il ne soit juste complètement paumé...Mais sur quoi je suis tombé?

-Et vous, sombre étranger, d'où venez-vous donc? Je n'ai encore jamais eu l'honneur, ou le déshonneur, cela dépendra de votre psychologie, de vous rencontrer parmi ces terres. Remarquez, je n'aime pas vraiment rencontrer du monde, alors j'évite le plus possible... Ils sont tellement dégoutants parfois, et répulsifs par leur attitude autant que par leur caractère. Enfin, mon pauvre Vell, que peux-tu y faire, rien bien sûr, et malheureusement, c'est toujours ma route qu'ils croisent!

-Dégoutté du monde et des autres, ça nous fait un grand point commun.
Cette phrase, je me la suis murmuré à moi-même mais je sentais que de toute façon le loup dont je ne connaissait toujours pas le nom était déjà loin dans ses pensées. J'ai l'impression de me voir moi!
Après m'avoir oublié, ses yeux finirent par se reposer sur moi- sans doute le hasard...- et il prononça cet unique mot comme s'il m'avait posé une question dont il attendait la réponse:
-Alors?
Alors quoi, que voulait-il? Un mot et il m'embrouille, je n'en reviens pas! Je ne devais pas le faire attendre.
Je ne sais pas pourquoi, je me suis rapproché de lui et me suis mis à le sondé d'un regard assez intense pour être à la limite du vice!
-Alors? Es-tu un ennemi? Me trouves-tu dégouttant, "répulsif par mon caractère"ou n'était-ce que de sombres pensées? Je vais te dire ceci: je suis réaliste et je ne cacherai pas quelque chose de répugnant en disant qu'il est magnifique et beau-je me comprends!- je suis réaliste et franc et je n'aime pas trop les conversations sans but alors soyons direct: qui es-tu?
Un peu brutal mais...

_________________
Bonjour! je suis actuellement décédé, mais n'hésitez pas à me laisser un message, je tenterai de vous répondre dans les plus bref délais
C'est à partir du moment où l'on essaye de se définir soi-même que l'on s'impose des limites. L'homme libre ne sait pas qui il est, parce qu'il peut être qui il souhaite.
Spoiler:
 

Ma collection: Z./H.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: élégie (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
élégie (libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Univers :: Akarui, les Terres de Lumière :: Arkadia, la jungle au mille cascades-
Sauter vers: